Attribution1 {display: none;}

Histoire

Pour répondre aux besoins de l'industrie textile, une liaison fluviale entre le bassin minier et la mer du Nord est envisagée dès le début du 19e siècle. Un projet se concrétise de creuser un canal à partir de Roubaix pour relier la Deûle à l'Escaut par la rivière de la Marque. Ce canal doit passer en souterrain au niveau de la montagne de Croix. De nombreuses difficultés, notamment liées au terrain, conduiront à son abandon et à la conception d'un nouveau trajet. Les parties comblées donneront naissance au Boulevard Gambetta et le puits de Barbieux à celui du Boulevard de l'Impératrice (devenu successivement Boulevard de Paris puis Boulevard du Général de Gaulle) et au parc Barbieux.




C'est en 1859 qu'Henri-Léon Lisot imagine de remplacer les terrains vallonnées de cet embryon de canal par un parc urbain. Débutés en 1878 les travaux dureront jusqu'en 1921.




- 1831 : Creusement d'un premier tronçon du canal entre Lille et Croix.


- 1843 : Travaux de la partie comprise entre la frontière belge et Roubaix. Le 10 décembre arrivée de la première péniche venant de l'Escaut qui accoste au port du Galon d'eau. Ce tronçon venant de Belgique s'achevait au carrefour formé par les rues du Moulin (actuelle rue Jean Moulin), de l'embranchement (actuelle rue de Lille) et de la rue Neuve (actuelle rue du Maréchal Foch). On y trouvait l'estaminet au nom bien évocateur de La Barque d'Or.


Avant projet du canal pour la partie entre Roubaix et Croix qui sera abandonnée. C'est au niveau de la zone tracée en rouge qu'on créera le parc Barbieux à la place du souterrain projeté.



- 1858 : Abandon du projet suite aux éboulements sous la montagne de Croix. Il ne reste pourtant que quelques centaines de mètres à creuser !


Plan du passage sous la montagne de Croix - Document Médiathèque de Roubaix




- 1860 : Après l’abandon du chantier du canal plusieurs projets d’aménagement du site sont proposés.

- 1863 : La ville retient le projet de l’architecte paysagiste parisien Barillet-Deschamps. 



- 1866 : Le 30 juin déclaration d'utilité publique par décret présidentiel. 

- 1872 : Le canal est comblé.

- 1878 : Début de l’aménagement du futur parc Barbieux par Georges Aumont, architecte paysagiste, sur les plans de Barillet-Deschamps. 

- 1881 : Le kiosque à musique est construit.

- 1886 : La première phase de travaux est achevée. 



- 1896 : Construction du monument à la gloire du chansonnier roubaisien Gustave Nadaud décédé trois ans plus tôt. Ce monument a été déplacé depuis. 


- 1903 : Reprise des travaux avec le percement sur 800 mètres de l'Avenue Jussieu, le nivellement et la plantation de la partie extrême du parc sur le territoire de Croix.


- 1905-1906 : Aménagement de la partie située au-delà du kiosque à musique.


- 1907 : Ouverture du café-taverne La Laiterie, conçu par Ernest Thibeau, architecte roubaisien, à l’emplacement du Clos des mille colonnes.

- 1908 : La deuxième partie du parc est achevée lorsque sont installées six cascades en rocaille. 

- 1909 : Inauguration du Grand Boulevard, le tracé  dans le parc Barbieux du tramway, dit mongy, passe au sud. 

- 1911 : Du 30 avril au 6 novembre 1,7 million de visiteurs découvrent l’Exposition Internationale Textile du Nord de la France. Le Président de la République, Armand Fallières, y vient le 9 juillet. 

- 1912 : Démolition des bâtiments de l'Exposition Internationale, le tracé du tramway est déplacé et emprunte l'ancienne Avenue des Grands Palais.


- 1914 : Le 22 novembre l'Avenue Jean Jaurès, à l'Ouest du parc est déclaré d'utilité publique. Les travaux sont retardés par la première guerre mondiale. 

- 1919 : Le 23 février, un décret cède à la ville de Roubaix la partie du parc Barbieux situé sur le territoire de Croix, provoquant la quasi-séparation en deux de la ville de Croix.

- 1939 : L’Exposition du Progrès Social s'ouvre conjointement à Lille et Roubaix. 14 pavillons sont construits dans le parc Barbieux. L'exposition doit fermé prématurément avec la déclaration de la deuxième guerre mondiale. Le pavillon du Nord sera démoli le dernier.

- 1949 à 1952 : Des courses automobiles sont organisées dans le parc. Parmi les pilotes un certain Fangio. 


- 1950 : Le 5 mai course automobile autour du Parc Barbieux, le Grand Prix du Cinquantenaire organisé par l'Automobile Club du Nord de la France.



- 1961 : Le café La Laiterie est démoli. 



- 1978 : Les 100 ans du Parc Barbieux .


- 1991 : L’association des Amis du parc Barbieux est créée le 4 septembre.

- 1994 : Le 26 janvier, le parc est classé parmi les sites du département du Nord, par arrêté du ministère de l'équipement, des transports et du tourisme et du ministère de l'environnement.



- 1995 : Les 17 et 23 mai, inauguration de la mise en lumières et de l'installation d'un jet d'eau face à la place des marronniers. 

- 2002 : Le Grand prix national de l’arbre est décerné à Roubaix. 


2009 : Manifestations à l'occasion du centenaire de l'inauguration du Grand Boulevard


- 2010Label de Jardin remarquable accordé en octobre

- 2011 : Manifestations à l'occasion du centenaire de l'Exposition Internationale du Textile de 1911.